1ère maison de ventes aux enchères française spécialisée en livres, autographes et monnaies

Les sciences physiques sont les sciences qui étudient la matière et ses propriétés. La chimie, quant à elle, s'intéresse les transformations de la matière.

Petit histoire des matières physiques

Durant l'Antiquité, Thalès de Milet (vers 625 – vers 547 av. J.C.) fait l'hypothèse que le monde est formé d'une seule matière qui prend des formes différentes. Pythagore (VIe siècle av. J.-C.), quant à lui, pense que la réalité du monde se situe dans les nombres. Ainsi, au IIe siècle ap. J.C., Claude Ptolémée (90 – 168) défend la théorie d’une Terre sphérique au centre de l’Univers avec des étoiles fixes, et autour de laquelle tournent des astres errants. Cette vision prévaut jusqu’aux thèses d’héliocentrisme de Nicolas Copernic (1473 – 1543) au XVIe siècle qui accordent une place centrale au Soleil. Les philosophes et savants cherchent à comprendre comment l’Univers fonctionne et la manière dont il s’est formé, différentes cosmogonies voient ainsi le jour.

Le Moyen-Âge ne connaît pas d’innovations majeures dans les sciences physiques. Les savoirs antiques grecs sont conservés par les savants arabo-musulmans jusqu’à la Renaissance.

Au XVIe siècle, la physique connaît une révolution importante. L'astronome Nicolas Copernic (1473 – 1543) publie en 1543 De revolutionis orbium coelestium. Il remet en cause les théories de Claude Ptolémée, très respectées depuis l’Antiquité. Il postule que ce n’est non pas la Terre, mais le Soleil, qui est au centre de l’Univers ; c’est la théorie de l’héliocentrisme. L'astronome danois Tycho Brahé (1546 – 1601) développe quant à lui le concept du géohéliocentrisme : la Terre est au centre de l’Univers, le Soleil gravite autour, mais les autres planètes sont en orbite autour du Soleil.

Au XVIIe siècle, les instruments scientifiques se développent et permettent la naissance de diverses spécialités physiques : optique, thermique, étude des trajectoires des boulets de canon pour l'artillerie, ou encore étude du mouvement des corps, c’est-à-dire la mécanique. Le philosophe et mathématicien français Blaise Pascal (1623 – 1662), d'après les observations du physicien italien Evangelista Torricelli (1608 – 1647), travaille sur les notions de pressions et de forces, notamment par le biais d'expériences avec le mercure. Le philosophe et mathématicien français René Descartes (1596 – 1650) travaille quant à lui sur le concept de vide, niant son existence et considérant que la matière est étendue. Ainsi, Alde a vendu aux enchères un ouvrage faisant un parallèle des principes de la physique d’Aristote et de celle de Descartes pour 1 250 euros le 12 décembre 2018). Enfin, l’astronome et physicien hollandais Christiaan Huygens (1629 – 1695) étudie la vitesse et l’accélération dans l'hypothèse du mouvement circulaire.

Par ailleurs, la physique est particulièrement liée aux progrès de l’astronomie. Ainsi, le mathématicien et astronome italien Galilée (1564 – 1642) invente la lunette astronomique en perfectionnant la lunette venue d’Hollande. L'astronome allemand Johannes Kepler (1571 – 1630) découvre les trajectoires elliptiques des planètes et surtout les relations mathématiques qui les relient. En dernier lieu, le physicien et astronome Isaac Newton (1643 – 1727) découvre le principe de la gravité.

L’électricité prend son essor au XVIIIe siècle. L'homme politique et inventeur américain (1706 – 1790) Benjamin Franklin réalise des expériences sur la foudre. Alde a par exemple vendu aux enchères des recherches physiques sur l'électricité pour 2 160€ le 6 juin 2013). Par ailleurs, les unités de mesure sont uniformisées et le système métrique décimal est adopté en 1795. Citons également ce livre anciendes leçons de physique expérimentale, adjugées 1 250€ le 12 décembre 2018).

Au XIXe siècle, l’étude de la chaleur aboutit à la discipline de la thermodynamique. Par extension, les physiciens étudient l’énergie et sa conservation. De nouveaux champs de la physique apparaissent comme l’électromagnétisme avec la découverte du champ gravitationnel. La mise au point des rayons X apporte une aide précieuse au domaine médical.

Le XXe siècle voit la naissance de la physique nucléaire après de nombreux travaux sur l’atome et sa constitution. Les physiciens et époux Marie (1867 – 1934) et Pierre (1859 – 1906) Curie étudient la radioactivité au début du siècle. Alde a par ailleurs vendu pour 5 124€ une carte postale de Marie Curie le 19 mai 2016). Le second domaine essentiel de la physique est la découverte de la relativité. Le physicien allemand Albert Einstein (1879 – 1955) énonce deux théories : une concernant la relativité restreinte et une seconde concernant la relativité générale. Alde a vendu aux enchères une photographie d’Albert Einstein avec une dédicace le 20 octobre 2009).

[DU CHÂTELET (Émilie)]. Institutions de physique. Paris, Prault fils, 1740.

Édition originale, illustrée de 11 planches dépliantes et ornée d'un frontispice allégorique (avant la lettre) et de jolies vignettes gravées en taille-douce.

Bel exemplaire bien relié à l'époque.

Ce livre ancienestimé par Alde a été vendu aux enchères 1 500 euros.